Les causes de la dysfonction érectile

La dysfonction érectile est un mal qui devient de plus en plus fréquent, d’après certaines statistiques établies à l’aide d’études menées au niveau mondial, ce seraient 15 % des hommes qui sont touchés par la dysfonction érectile. À partir de 40 ans, elle devient en plus en plus fréquente à chaque palier de 10 ans. Bien sûr, le vieillissement de la population est un facteur qui joue fortement sur les statistiques, mais pas seulement. Notre mode de vie moderne et sédentaire est également connu pour provoquer certains maux. Si les méfaits d’une mauvaise hygiène de vie sont connus, peu d’hommes savent qu’une mauvaise hygiène de vie influe via de nombreux facteurs de risque sur la qualité des érections.

Nous en avons parlé dans un autre article, la dysfonction érectile est majoritairement provoquée par des causes organiques. Plus précisément, il y a dysfonction ou risque de dysfonction quand il y a dégradation des vaisseaux sanguins, quand les dommages touchent les vaisseaux du pénis, il y a dysfonction érectile. Plus qu’une maladie, la dysfonction érectile est le symptôme de maladies.

Les facteurs psychologiques

S’ils sont moins fréquents, car ils ne représentent que 10 à 20 % des cas, les troubles de l’érection d’origine psychologique n’en sont pas moins invalidants. Ces troubles ne sont pas forcément liés à un problème de santé, mais ils peuvent l’être tant les facteurs peuvent être multiples. Les hommes souffrant de dysfonction érectile d’origine psychologique sont généralement jeunes. La pression des performances sexuelles est forte, et cette simple pression peut provoquer des pannes, pouvant se transformer en véritable dysfonction érectile. Un homme jeune et en bonne santé, qui parvient à avoir des érections quand il se masturbe et qui a des érections nocturnes et matinales est plus susceptible de souffrir de dysfonction érectile d’origine psychologique que physique.

Les troubles de l’érection d’origine psychologique peuvent être difficiles à identifier et à traiter. La communication avec ses partenaires sexuelles et une thérapie peut être bénéfique pour retrouver une sexualité épanouie. Deux facteurs reviennent régulièrement :

  • Les craintes, le stress: Ce sont les causes les plus fréquentes de la dysfonction érection d’origine psychologique. La peur de mauvaises performances sexuelles, de ne pas satisfaire sa partenaire, de ne pas être à la hauteur, un manque d’expérience… Tout cela peut créer un cercle vicieux menant à la dysfonction. L’homme stressé à cause de ses craintes ne parvient pas à avoir d’érection, il développe ensuite une nouvelle peur qu’il ne cesse d’alimenter avec ses échecs.
  • Les relations au sein du couple : Une mauvaise entente au sein du couple ou la baisse de désir pour la partenaire peut évidemment mener à une situation où le désir de faire l’amour n’est plus, des pannes surviennent alors et minent la sexualité et n’aident pas à améliorer les relations au sein du couple. Mais d’autres situations peuvent mener à une véritable dysfonction érectile, par exemple, une partenaire trop exigeante et critique, de l’hostilité ou de la violence au sein du couple, un manque de communication, la routine, tout cela peut créer un terreau favorable à l’apparition de troubles de l’érection.

Les facteurs physiques

Les plus fréquents car ils concernent jusqu’à 90% des hommes atteints de dysfonction érectile, les facteurs physiques sont également nombreux. Il peut s’agir de maladies, de traumatismes, de séquelles dues à des opérations, d’une mauvaise hygiène de vie, de la prise de médicaments, et bien d’autres. Beaucoup de problèmes de santé peuvent provoquer une dysfonction érectile.

Les facteurs physiques empêchent l’homme d’avoir une érection même lorsqu’il ressent du désir et qu’il est stimulé sexuellement. Si la dysfonction est telle qu’il est impossible d’obtenir une érection assez rigide ou durable pour l’accomplissement d’un rapport sexuel complet, l’homme doit avoir recours à un traitement contre la dysfonction érectile. Voici quelques facteurs physiques :

  • Le vieillissement : Inévitable, il est l’une des principales causes de dysfonction érectile. Chute de libido, troubles du désir, beaucoup de freins à la sexualité peuvent survenir. Mais si le vieillissement influe effectivement, c’est parfois les mauvaises habitudes d’hygiène de vie qui provoquent le vieillissement prématuré des vaisseaux sanguins du pénis.
  • Maladies : Le diabète, les maladies vasculaires, l’hypertension, et bien d’autres peuvent endommager les vaisseaux sanguins. Les vaisseaux sanguins du pénis sont souvent les premiers touchés, la dysfonction érectile devient un symptôme.

Accidents et traumatismes : Des traumatismes comme des accidents de la route peuvent être à l’origine d’une dysfonction érectile. Mais des traumatismes plus légers, mais répétés peuvent avoir le même effet, c’est notamment le cas des cyclistes.